L’arrivée de votre chat/chaton

Arrivée à la maison

Ramener chez soi un chat est un événement marquant, au fond, c’est un peu comme accueillir un nouveau membre de la famille. Vous pouvez aider votre chat à s’installer, en vous assurant que de la nourriture a été prévue pour son arrivée, ainsi qu’un lit chaud et confortable. La meilleure solution est d’emporter un panier pour aller chercher votre chaton, et de l’utiliser comme lit par la suite. Vous pouvez utiliser également, pour commencer, une boîte en carton que vous garnirez d’une couverture. Votre chat se sentira en sécurité dans son lit douillet, et cette boîte a l’avantage d’être facilement remplaçable.

En le caressant et en le toilettant régulièrement, vous créerez avec lui des liens de plus en plus forts, tout en entretenant sa fourrure. Au début

Il vaut mieux limiter le territoire du chaton à une seule pièce. Prévoyez les risques éventuels comme vous le feriez pour un enfant. Donnez-lui un jouet comme une balle en caoutchouc, une souris factice, qui lui feront prendre de l’exercice. Mais ne le laissez pas jouer avec de la laine ou de la ficelle qui peuvent s’avaler et se loger dans l’intestin.

 

Préparer le nouveau foyer

Afin de permettre à vos chats de faire connaissance, préparez, à votre domicile, suffisamment de cachettes où les deux pourront se retirer et s’observer sans se rencontrer, cela leur permettra de diminuer leur stress et de prendre peu à peu confiance dans la nouvelle situation.

Veillez à leur proposer suffisamment de toilettes (la règle dit: une caisse par chat + une), car il existe des chats qui n’utilisent pas une caisse si elle est déjà souillée. Certains se sentent à l’abri dans une caisse à sable fermée alors que d’autres n’osent pas entrer dans un endroit sombre, si possible donnez-leur le choix.

Veillez également à ce que chacun dispose d’une place pour manger et d’une gamelle avec de l’eau fraîche, car votre chat ne souhaite peut-être pas partager sa place avec le nouvel arrivant. Cela évitera des bagarres et des tensions.

 

Le jour de l’adoption

Pour faciliter la phase d’intégration, vous pouvez caresser les deux chats (l’un après l’autre) sur les joues, près des moustaches, c’est là que
se trouvent des glandes qui sécrètent des phéromones (ce sont des agents qui servent à la communication biochimique entre chats).

En échangeant leurs odeurs, vous favorisez l’intégration et l’acceptation des individus. Lorsque les deux chats se trouvent face à face et feulent ou grognent, cela est tout à fait normal.

D’abord, ils interagissent en gardant de la distance, c’est pour eux le seul moyen de se connaître et de s’évaluer mutuellement. Si ces signaux sont ignorés par un des deux, il risque de recevoir une gifle. Cela aussi est tout à fait normal, n’intervenez pas et ne caressez aucun d’entre eux. Observez-les tranquillement et parlez-leur comme d’habitude.

Lorsqu’ils se seront un peu apaisés, proposez-leur de la nourriture l’un à côté de l‘autre dans deux bols séparés. Les feulements, grognements et coups de patte devraient disparaître dans un délai de deux semaines environ.

 

La phase d’habituation

Votre nouveau compagnon félin doit absolument rester enfermé dans sa nouvelle demeure afin qu’il puisse trouver ses nouveaux repères et définitivement prendre possession de ce nouveau territoire qu’est votre maison.
Durant cette période, il apprendra aussi à vous faire confiance, s’habituera à vos rythmes et à vos habitudes. C’est aussi pendant ce temps que l’organisation sociale au sein de votre groupe de chats pourra se mettre en place.

Ne laissez pas sortir votre premier chat trop tôt. Il se peut qu’il ne se soit pas encore accommodé de la nouvelle situation et préfère s’éloigner de son domicile. Ne cédez donc pas à ses protestations. Attendez au moins trois semaines pour votre premier chat et 6 à 8 semaines pour le nouveau chat avant de les laisser sortir. Si les nouveaux arrivés sont des chatons, gardez-les à l’intérieur le plus longtemps possible.

Pendant ce temps, votre domicile servira de place de jeu et de repos et les chats comprendront que c’est l’endroit où ils sont à l’abri.

Installez le plus grand nombre possible de petits lieux intéressants avec des cachettes faites de boîtes de carton et tapis à franges sous lesquels vos tigres de salon pourront se cacher et aussi parfois se faire les griffes, aménagez-leur des places d’observation près de fenêtres ouvertes sécurisées par un filet ou une moustiquaire. Ils apprécient aussi beaucoup un balcon protégé des chutes par un filet. Prévoyez des places surélevées pour dormir, des arbres à chats, etc. Plus vous proposerez de moyens de distraction, moins la période où les chats resteront confinés à l’intérieur leur semblera longue.

 

Que faire lorsqu’on adopte un chat et qu’il n’est pas propre ?

Si votre chat ne veut pas faire ses besoins dans sa litière, vous pouvez utiliser « l’amour » de la propreté du chat et de son principe territorial (il se crée différentes zones ou territoires ayant chacune une fonction précise : alimentation, repos, élimination, jeux) qui fera qu’il ne souillera pas les endroits où il dort et où il mange. Pour cela, vous pouvez placer votre chaton dans un espace restreint (un mètre carré) pendant environ une semaine.

Dans cet endroit, vous déterminerez un endroit de couchage, un endroit pour manger et un bac à litière séparé des deux autres endroits par un petit paravent. Votre chaton utilisera alors très rapidement le bac pour y faire ses besoins puisqu’il ne pourra pas les faire ailleurs. Il assimilera alors le bac comme la zone d’élimination, vous pourrez alors le libérer et lui laisser un libre accès dans votre habitation.

Les félins sont attirés par certaines odeurs ammoniaquées. Quelques erreurs sont à éviter lors du nettoyage des endroits souillés par le chat : n’utilisez jamais de la javel ou de l’ammoniac qui renforcent l’odeur et incitent l’animal à retourner faire ses besoins à cet endroit. Nous vous conseillons de nettoyer ces endroits à l’eau et de couvrir l’odeur d’urine avec du vinaigre blanc par exemple.

Il existe de nouveaux produits répulsifs, dont l’odeur (désagréable pour les chats) empêchera votre chat de faire ses besoins à l’endroit où vous les pulvériserez. Un chat adulte doit toujours être propre.

S’il élimine à côté de sa litière, plusieurs causes sont possibles :

  • la nature de la litière ne lui convient pas,
  • l’emplacement de la litière ne lui convient pas,
  • il souffre d’une maladie de l’appareil urinaire (et dois donc être emmené en consultation chez un vétérinaire).

 

Sources : chatderaces, wanimo

epicechatteangoranoire2ans-8